LES VOYAGEURS DE L’ESPACE

Claudia SOLAL (voix), Philippe FOCH (batterie) et Didier PETIT (violoncelle)

FACEBOOK

Photo ©Bruce Milpied (Hans Lucas)

LE TRIO

Depuis 2009, les Voyageurs de l’Espace jouent de l’hybridation des imaginaires et des formes artistiques pour réinventer notre rapport à l’Espace, loin des idées reçues. Créée dans le giron de l’Observatoire de l’Espace, la formation est née d’une volonté d’investir le champ des musiques contemporaines et improvisées dans une approche pluridisciplinaire. Elle est placée sous la direction artistique du violoncelliste Didier Petit et de Gérard Azoulay, directeur de l’Observatoire de l’Espace. En mobilisant son réseau d’artistes et de scientifiques et ses ressources documentaires, depuis la création du collectif, plusieurs projets ont vu le jour autour de l’écriture, de l’image et de la musique.

En 2015, ce collectif à dimensions variables se retrouvait en trio, avec, autour de Didier Petit, la chanteuse et vocaliste Claudia Solal, et le percussionniste Philippe Foch, sur un projet de jazz vocal à partir de textes commandés à des auteurs contemporains.

Leur univers musical onirique sous-tendu par un jazz vocal qui ne s’interdit rien, passe de propositions orchestrales à l’improvisation vocale, des souffles d’un violoncelle minimaliste à la transe de percussions quasi tribales, prenant corps dans la voix cristalline de Claudia Solal.

Une semaine de résidence du trio a eu lieu au Festival A Voix Haute de Bagnères de Bigorre, à l’invitation d’Einstein on the Beach, producteur du festival, et compagnon de longue date des fantaisies musicales de Didier Petit. Après une première « sortie publique », nous décidions de poursuivre l’aventure tous ensemble (le trio, le Cnes, Einstein on the Beach) : un projet d’album se profilait… et aujourd’hui se concrétise.

Production : Einstein on the Beach, le Cnes-Observatoire de l’Espace, Basta sarl (Label In Situ), GMEM / Edition : Buda Musique / Distribution : Socadisc / partenaire média : Radio Nova.

Le trio à Pékin. La Plantation, le 10 septembre 2016 – Photo ©Philippe Bouvet

BIO(S)

 

 

 

Claudia Solal :
Auteure, compositeure, improvisatrice, chanteuse à l’univers singulier, Claudia Solal a exploré le répertoire des standards de jazz, avant de s’intéresser à la musique improvisée. Outre sa très remarquée collaboration avec Benjamin Moussay, qui se poursuit depuis 2003, elle monte en 2006 un étonnant duo avec le saxophoniste Jean-Charles Richard, axé sur l’improvisation. En dehors de ses propres projets, Claudia Solal a participé à une douzaine de disques (Room Service, My Own Foolosophy, Porridge Days…). Elle travaille actuellement dans le sextet d’Yves Rousseau « Poète, vos papiers ! », en hommage à Léo Ferré, le quintet La Banquise de Françoise Toullec, le Newdecaband de Martial Solal, le quintet Les âmes papillons ou encore l’orchestre Danzas de Jean-Marie Machado. Par ailleurs, elle enseigne la musique depuis 15 ans et compose pour le théâtre et l’image. Elle prête également sa voix pour la radio, le cinéma et collabore à des happenings dans le milieu de l’art contemporain.

 

Didier Petit :

Didier Petit propose une musique singulière qui écoute le monde. De 2000 à 2010, il crée 6 faces pour violoncelle seul, Déviation et Don’t Explain, qu’il présente partout avec bonheur. Il a fondé en 1990, la collection de disques in situ cherchant à y documenter un (contre) courant d’idées musicales. Il fut aussi à l’initiative des décades de musiques improvisées en 1986, du Festival WormHoles en 2007 avec Etienne Bultingaire et co-fondateur des Allumés du Jazz, association des labels indépendants Français. Il crée l’ensemble Les Voyageurs de l’Espace en 2009 en étroite collaboration avec Gérard Azoulay. Depuis 2011, il est conseiller musique auprès de l’Observatoire de l’Espace et du Festival Sidération au Centre National d’Etude Spatiale (CNES). Il a fait l’expérience de l’apesanteur dans l’avion zéroG en Octobre 2015

 

 

Philippe Foch :

Percussionniste de formation, Philippe Foch cultive depuis de nombreuses années une relation forte aux tablas. Son parcours est marqué par de multiples rencontres et croisements avec le théâtre, le cirque et la danse. Il a fondé avec Benoît Delbecq et Serge Adam Les Amants de Juliette et a été le batteur d’Akosh S. Unit et de Didier Malherbe. Il partage actuellement des projets avec Christian Sebille, Erwan Keravec ou Mathias Delplanque. Il s’est produit pour la première fois au sein des Voyageurs de l’Espace lors de la Nuit Blanche, au siège du CNES, à Paris, en 2010. Il a également participé en 2011 à la première édition du festival Sidération en accompagnant des performances d’artistes comme Kitsou Dubois, Jeanne Added et Didier Petit. En tant qu’artiste associé d’Athénor depuis 2006, il a créé plusieurs spectacles avec Brigitte Lallier-Maisonneuve (Kernel), Philippe Le Goff (Nanuq & Ganesh, Jardin), la chanteuse Aurélie Maisonneuve et la danseuse Kazumi Fuchigami (Noun et Nout).

PRESSE

« Le violoncelliste Didier Petit est l’initiateur du projet « Voyageurs de l’espace » avec Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace du CNES (Centre national d’études spatiales). […]

Au total, sept auteurs contemporains ont été invités par l’Observatoire de  l’Espace du CNES à créer un texte à partir de photos illustrant l’aventure  spatiale, du lancement d’une fusée au portrait de Martine, la guenon que la  France a envoyée dans l’espace dans les années 60. […]

Le jazz spatial improvisé du trio Petit-Solal-Foch

Les textes sont illustrés par le jazz de Didier Petit, la chanteuse et vocaliste Claudia Solal et le percussionniste Philippe Foch. La musique et les chants sont nés de l’improvisation. « On joue, on improvise et tout à coup, Claudia se met à chanter, une chanson née », raconte Didier Petit.

Didier Petit dit avoir commencé le violoncelle en 1969, quand Neil  Armstrong a marché sur la lune. « Comme il y avait beaucoup de disques de Louis Armstrong à la maison, je pensais que c’était le trompettiste qui était allé sur la lune », s’amuse le musicien. « Je me suis toujours dit que je finirai par  aller jouer sur la lune, les rêves d’enfant, il ne faut jamais les piétiner ».

Sur l’album (qui sort chez Buda Musique), il chante son arrivée sur l’astre de la nuit : « Ici pas de maître, pour enfin être et ne pas être ». « Face à l’espace, on prend conscience qu’on est rien du tout », dit Didier Petit. « C’est formidable de n’être rien, ça nous apporte une certaine légèreté, presque une insouciance ». Un voyage auquel le public est convié pour un concert de lancement mercredi soir au siège du Cnes, à Paris. » ©AFP Lire la suite…

« Didier Petit, Philippe Foch et Claudia Solal viennent à leur tour occuper le petit espace, joliment décoré, qui sert de scène. Sans doute auraient-ils besoin, de retour d’Alpha du Centaure, d’un peu plus de place pour libérer leur besoin de se remuer, mais voilà, c’est comme ça. La sono n’est pas excellente, mais bon, on fera avec. Le public est rapidement mobilisé par autre chose que la musique, mais on sait depuis Jankélévitch que personne en ce monde n’aime vraiment la musique. De là à conclure, comme Socrate nous y invite parfois tout en nous décourageant de le faire, qu’il est donc urgent de passer dans l’autre monde où nous espérons rencontrer de vrais esthètes… On n’ira pas à ces extrémités. Finalement, la fusée décolle. Parce que Claudia, quand même, en terme de sons stratosphériques, c’est quelque chose, et même quelqu’un. Cat Anderson aurait pu se rhabiller tout de suite. Quand j’y pense, Claudia Solal, chanteuse du big band d’Ellington. Le paradis… » ©Philippe Méziat – Jazz Magazine

Le CD des Voyageurs de l’Espace a été produit par : Basta Sarl, Einstein on the Beach, le Centre National de l’Espace, le  GMEM.

Avec le soutien de l’Adami, de la Cabucelle et de la Cité de la Voix.

Adami_Logo
logo_copie_privee_noir

L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.

LES VOYAGEURS DE L’ESPACE – ARTICLE CULTURE JAZZ

Photo ©Bruce Milpied (Hans Lucas) Alain Gauthier, du magazine Culture Jazz est tombé sous le charme galactique des Voyageurs de l'Espace (Claudia Solal, Didier Petit et Philippe Foch). Il a écrit un très beau texte dont nous reproduisons un extrait ici. "Ils...

INTERVIEW DIDIER PETIT – IMPROJAZZ n°231

Didier PETIT a fait la une du magazine Improjazz au mois de janvier avec une longue interview : Didier PETIT : "Sans la musique et l'improvisation, je n'existe pas"   Rencontre avec le violoncelliste Didier PETIT à l'occasion de la parution de son nouvel...