ÉCRIRE DESSUS

 

LES CONCERTS ÉCOUTÉS PAR DAVID SANSON

« Ecrire Dessus » #6 par David Sanson – Lionel Marchetti (en solo et avec Michel Doneda)

« Ecrire Dessus » #6 par David Sanson – Lionel Marchetti (en solo et avec Michel Doneda)

Comment le langage d’un musicien, son vocabulaire se transforment-ils suivant qu’il se produit seul ou avec d’autres, ou qu’il change d’instrument ? Quelles sont les mille et une manières de décrire une voix, de quelles matières les cordes vocales sont-elles tressées ? Qu’est-ce qui sépare un duo d’un duel, un jeu d’une joute ? Comment certaines musiques que l’on aurait tort de croire « difficiles » parviennent-elles à produire sur leur auditoire une aussi évidente magie ? Et comment les mots peuvent-ils être aptes à traduire ce qui se joue dans ses instants, à travers ces flux de musique qui charrient et activent, parfois à contre-temps, irrépressiblement, autant de flux de conscience ?

En savoir +
« Ecrire Dessus » #5 par David Sanson – Souvenirs de 2018

« Ecrire Dessus » #5 par David Sanson – Souvenirs de 2018

Comment le langage d’un musicien, son vocabulaire se transforment-ils suivant qu’il se produit seul ou avec d’autres, ou qu’il change d’instrument ? Quelles sont les mille et une manières de décrire une voix, de quelles matières les cordes vocales sont-elles tressées ? Qu’est-ce qui sépare un duo d’un duel, un jeu d’une joute ? Comment certaines musiques que l’on aurait tort de croire « difficiles » parviennent-elles à produire sur leur auditoire une aussi évidente magie ? Et comment les mots peuvent-ils être aptes à traduire ce qui se joue dans ses instants, à travers ces flux de musique qui charrient et activent, parfois à contre-temps, irrépressiblement, autant de flux de conscience ?

En savoir +
« Ecrire Dessus » par David Sanson – 1er novembre – URS GRAF CONSORT à Il Teatro

« Ecrire Dessus » par David Sanson – 1er novembre – URS GRAF CONSORT à Il Teatro

Sans transition, en franchissant le seuil du Teatro après avoir raté le début de ce premier round de « Duos & Duels », on entrait d’emblée dans un autre monde. Une cacophonie certes des plus joyeuses, mais aussi des plus déroutantes, free en diable, émanant de trois musiciens, puis quatre, passant d’un instrument à l’autre, plongeait la salle du bar dans une euphorisante impression d’hébétude et de curiosité.

En savoir +
« Ecrire Dessus » par David Sanson – 16 octobre – PIERRE LACHAUD SOLO / FRANÇOIS CORNELOUP SOLO / MATHIAS PONTEVIA & JESUS AURED

« Ecrire Dessus » par David Sanson – 16 octobre – PIERRE LACHAUD SOLO / FRANÇOIS CORNELOUP SOLO / MATHIAS PONTEVIA & JESUS AURED

Ce deuxième volet des « Mardis au Zinc Pierre » organisés par Einstein On The Beach – pour une présentation détaillé de ce cycle, voir «Ecrire dessus #2» – commence légèrement plus tard que le précédent, à 17 heures 45 sonnantes. Cela laisse le loisir d’examiner la «batterie de cuisine » de Pierre Lachaud qui s’étale sur un tapis : un amoncellement de cloches, cymbales, gongs et gamelles, de plats en inox et de moules à tarte parfois éparpillés comme les écailles d’une carapace, parfois dressés en colonnes façon cairn.

En savoir +