ALBUM « SOFT EYES » DIDIER LASSERRE & RAYMOND BONI

Photo de couverture : Christine Baudillon

Didier Lasserre : batterie / Raymond Boni : guitare, harmonica

Improvising Beings - 500 exemplaires

"Soft eyes" est une expression qu'employait souvent Lester Young (un des plus fantastiques saxophonistes de l'histoire du jazz) pour orienter la musique vers toujours plus de douceur : ainsi, le duo Boni / Lasserre s'embarque vers ces territoires emplis de quiétude, de silences, mais aussi d'accélérations fulgurantes dont Boni a le secret, pour rendre hommage à un autre grand saxophoniste dont il est l'ami et le partenaire de jeu : Joe McPhee (ils avaient enregistré ensemble... "old eyes" en 1979.) La batterie, quant à elle, est plus envisagée ici comme percussion et réduite à quelques éléments, afin de ne pas encombrer la respiration de la musique... "Il me faut les yeux doux, mon vieux..." (Lester Young lors de sa dernière interview, mars 1959).

Raymond Boni aime bien les batteurs (Didier Lasserre donc mais aussi Gilles Dalbis, Eric Echampard, Hamid Drake...). Et ils le lui rendent bien. Ici, invités : trajets, stations, respirations. Ici, rien ne se brusque, tout se lie dans l’épure. On ne brusque pas la matière mais on réfléchit à son centre. On la pénètre et on se laisse guider par l’aventure. Car aventure, ici, il y a. C’est l’aventure de ceux qui ont depuis longtemps balayé la norme. Depuis toujours, devrais-je écrire. Luc Bouquet - Le son du Grisli

Chronique dans Citizen Jazz

En écoute et en vente ici

Enregistré à ÉCLATS, Bordeaux, le 25 avril 2015 par Loïc Lachaize- Sorti le 17 mai 2016

Le disque a été produit grâce à l’aide à la création de la ville de Bordeaux et a reçu le soutien du Centre d’Improvisation Libre, de l’association TRANSLATION et d'Einstein on the Beach qui a organisé le concert de sortie de résidence du 24 avril 2015 à Eclats .

FONDS_AIDE_CREATION_1