MERLEAU PONTY

Frédéric Jouanlong (voix, machines), Jésus Aured (voix, accordéon)

Photo ©Bruce Milpied (Hans Lucas)

LE DUO

C’est bien de touches qu’il s’agit là.
De touches picturales que le duo Jouanlong-Aured applique sur la toile de décorums vocaux et ventilés.
Paysages improbables jaillissants des parois d’un accordéon qui propulse l’air, le compresse, l’évacue et le dissipe encore.
Paysages intérieurs naissants dune paroi buccale qui ne traite et ne filtre que les intentions des mots.
Des mots émotifs.
Des semblants de mots.
Des mots en boucle pour mieux exprimer l’image qui se constitue d’elle même.
Encore il s’agira de traiter ce qu’il y à a voir par ce qui est donner à entendre.
Contemplations furtives d’images éphémères quasi cinématographiques comme le déroulement d’une pellicule qui a laissé la rétine de notre imaginaire impressionnée.
Encore des cliquetis, des claquements, des poussées, des souffles, une foule de voix, une foule de détails qui constitue l’ensemble.
Puis disparaît.

C’est bien de touches qu’il s’agit là.©Frederic Jouanlong
D’impressions qui troublent le champs visuel par l’oreille.
Le pavillon.
La chambre noire.
Ce qui est donner entendre et ce que l’on voit.

©Frédéric Jouanlong

BIO(S)

Frédéric Jouanlong :

Chanteur et poète sonore influencé par Phil Minton, Mike Patton, Benat Achiary, Ghédalia Tazartès et Anne-James Chaton, Frédéric Jouanlong fonde en 1995 avec Jérome Renault et Olivier Bernet (Persépolis), le groupe Kourgane, formation Rock Noise qui sévit depuis 25 ans en France et en Europe.

Passionné par l’improvisation et l’onomatopée, il s’intéresse à l’idée de sampling, mais s’appuie parallèlement sur sa pratique du théâtre et de la danse Buto pour chercher et maintenir un état d’émotion débouchant sur une expression chantée, vociférée, ou éructée.

Dans un registre expérimental et improvisé, il joue en trio avec Daunik Lazro et Thomas Bonvalet, en duo avec Phil Minton mais encore David Chiesa et Mathias Pontevia (Projet Troie). Il travaille sa voix en direction de la poésie sonore, en solo, avec Karawane (Hugo Ball) qu’il joue encore et a présenté à de multiples occasions et Volatile, création originale.

Le site de Frédéric Jouanlong

Jésus Aured :

Jésus Aured débute l’Accordéon à l’âge de 8 ans,

Il interprète aujourd’hui avec la même passion la Musique traditionnelle Basque, les Musiques du monde, l’Accordéon musette, swing et Jazz, La Musique Classique et contemporaine, La Musique Improvisée.

Formation Instrumentale auprès de Marcel Boutry

A l’âge de 21 ans, il découvre l’accordéon de Concert à Basses chromatiques

avec Serge Clamens et Frédéric Guérouet

– 1er prix international d’Annecy en 1982 –

– C.N.R de Bayonne : DEM de Musique traditionnelle en 1999

Le site de Jésus Aured

PRESSE

 

« Le duo de Jésus Aured et Frédéric Jouanlong est né il y a une petite année, et a pu bénéficier d’une résidence à Bordeaux pour approfondir ses premières pistes de recherche.

Deux concerts ont suivi cette résidence ; c’est donc tout frais !

A l’Improviste avait très envie de faire connaître ce travail entre écriture et improvisation.

On croit être chez James Joyce, Aperghis, Berio ou Cage, à ceci près que la multiplicité des voix découle du subterfuge de l’électronique.

Le chanteur, Frédéric Jouanlong, qui est aussi l’auteur des textes dits, éructés, chantés, murmurés dispose d’une machine grâce à laquelle il enregistre sa voix en temps réel.

Ce subterfuge lui permet de chanter sur sa propre voix et de la multiplier jusqu’à l’ivresse.

L’accordéoniste Jésus Aured déploie toutes les ressources de son instrument pour se glisser dans cette matière vocale : il la soutient, la contrepointe et ajoute même sa propre voix, celle d’un Basque qui chante par imprégnation, comme on apprend à respirer ou à marcher  ! »

© Anne Montaron – A l’Improviste – France Musique