MARTINE ALTENBURGER – VIOLONCELLE SOLO – CENTRE D’ANIMATION SAINT PIERRE – 31/03

Martine Altenburger au Centre d’animation St Pierre

C'est vendredi 31 mars,

  • à 12h00 pour les bavardages des midis au Zinc avec le Selector Andaluz
  • à 19h00 pour un solo de violoncelle

Martine Altenburger est violoncelliste. Elle est co-fondatrice avec Lê Quan Ninh de l'Ensemble Hiatus, ensemble de 9 musiciens qui a pour vocation d'explorer les répertoires du XXe et XXIe et d’écrire des œuvres nouvelles tout en développant la pratique de l'improvisation. Hiatus est implanté dans la Creuse, au cœur du monde rural, et c’est là que Martine Altenburger vit, et qu’elle organise, entre autres, des concerts de musique contemporaine écrite et de musique improvisée qui sont paraît-il très suivis, ce qui tendrait à prouver que les expérimentations musicales ne sont pas le domaine réservé des élites urbanisées.

La rencontre, on pourrait dire la tension, entre écriture et improvisation est caractéristique de la façon dont Martine Altenburger envisage la musique. Composer, interpréter, composer en jouant, sont autant de faces différentes d’un même acte : la création musicale, avec ce que cela suppose d’engagement, de rigueur, de haute technicité et d’indépendance. Lorsque Martine Altenburger interprète et compose, elle interroge le sens de la musique : les moyens de parvenir à un résultat comptent autant que le résultat recherché. Tout geste, tout choix, tout chemin implique une responsabilité, et la liberté procède de cette exigence.

La musique de Martine Altenburger a le son de l’exigence et le son de la liberté. Et aussi, nous semble-t-il, celui de la joie de vivre et du souffle de la nature qu’elle parcoure souvent à pied pendant des heures et des heures. Le chant et le silence de la nature, son violoncelle en est imprégné. Ils nous atteignent au cœur et y décantent doucement, laissant une impression de terre, de plantes et d’une part de la beauté du monde.

12h00 : « les midis au Zinc »

Pause déjeuner musicale.

Interviewée par le Selector Andaluz, Martine Altenburger nous parlera de ses très diverses influences musicales, et nous invitera à écouter les musiciens et les œuvres qui ont marqué sa vie :

Morton Feldman, la notion du temps, la patience.
Scarlatti, l’espace autour de la musique, la structure et l’air que cette structure créé autour d’elle.
Lachenmann, l’articulation et la précision dans l’écriture. « Allegro Sostenuto », un chef d’œuvre.
John Russel et Roger Turner, l’articulation et la précision dans l’improvisation.                                                                                                             Joe Cocker, l’engagement, le corps dans la musique.
Jimmy Hendrix, ou comment l’instrument fond entre les mains d’un musicien.
Expériences musicales de Dubuffet, le disque que j’emmènerais sur une île déserte.
Grésigne, le seul disque avec moi, enregistré en 1999, que je trouve intéressant. Les autres, c’est juste une musique improvisée sur disque … Normalement, la musique improvisée, ça passe, ça ne s’arrête pas ».

19h00 : Solo de Violoncelle

En sept parties écrites et improvisées :

  • György Ligeti: Premier mouvement de la Sonate
  • Kaija Saaiaho. «Petals »
  • Improvisation #1
  • Vinko Globokar, « Fonctionnement »
  • Iannis Xenakis, « Kottos »
  • Improvisation #2
  • Helmut Lachenman, « Pression »

Programme détaillé ici

Vous pouvez entendre ici l’émission qu’Anne Montaron a consacré à Martine Altenburger le 30 janvier dernier sur France Musique

Le Centre Saint Pierre se trouve 4 rue du mulet - Entrée libre

A midi le bar est ouvert. Vous pouvez venir avec votre pique-nique ou commander la soupe maison, ou boire un verre, ou simplement vous asseoir et ouvrir grand vos oreilles…