eriKm SOLO

BIO

Depuis 1992, eRikm étend son terrain d’expérimentation artistique sur les scènes internationales. Attentif au maintien de la fusion entre pensée, instinct et sensibilité, il ose la simultanéité des pratiques et la mise en tension de différents modes de composition, dans et avec tous les langages.
 Très vite considéré comme un virtuose des platines et des arts sonores (1996), eRikm traverse les mondes-systèmes dits « indépendants », « institutionnels » et les territoires (France – International).
 Dans le même temps (1997), il développe une approche ouvertement prospective du médium technologique, à la fois comme outil de développement d’un modèle économique et comme instrument de création, de production, de diffusion.
 Ses œuvres mettraient alors en tension l’intime et le politique, le populaire et le savant, mais sans démonstration, plutôt à partir de courts-circuits, de matériaux (dé)générés en live – de la référence au bruit ; comme autant de façons de saisir chaque instant sur le vif. 
Au fil du temps, les rencontres et collaborations s’impulsent naturellement avec des publics et des tempéraments : Luc Ferrari, Christian Marclay, Mathilde Monnier, Jerome Noetinger, Fm Einheit… Entre ces temps, irriguant l’émergé, les fragments les plus personnels continuent de s’assembler pour construire, à partir notamment de quelques-uns de ses arts premiers (photographies, dessins, objets plastiques, vidéo), une vision kaléidoscopique singulière.
In fine, tout son travail résonne certainement de ses recherches en bordure des sciences et d’une poésie curieuse du monde.
 eRikm est basé à Marseille .

CONCERTS

/// (electro A + Vinyle)

 

eriKm sera en concert :
14.10 with Anthony Pateras Le Séchoir & Meteo / Mulhouse . France
19.10 with Anthony Pateras CCAM / Vandoeuvre-les-Nancy . France
21.10 with PDS play Drum⧜machines ⧜ version GRM l’Auditorium St Germain / Paris . France
24.11 solo Idiosyncrasie Bruit Blancs Festival / Arceuil . France
December with Colin Dunne .:What is Ours :. Dance création at Nuit d’hiver Festival / Marseille France

PRESSE

Voilà plus de deux décennies que le platiniste eRikm agite le paysage pépère de l’underground expérimental français.

Guitariste élevé au noise arrivé au boucan et au dézingage de 33 tours par le collage visuel et le post-punk plutôt que par le conservatoire, il s’est créé sa propre terra incognita à explorer au croisement de la musique concrète, de la musique improvisée mais aussi de l’ambient : à l’instar des univers peuplés de fantômes de l’anglais Philip Jeck ou de Janek Schaefer, deux autres manipulateurs d’acetate très appréciés des consommateurs de musique électronique, eRikM est autant un sculpteur de parasites qu’un raconteur d’histoires, un grand formaliste, et un insatiable brouilleur de pistes.

Au fil des années, il a ainsi collaboré avec des personnalités aussi différentes que les pères platinistes Christian Marclay et Otomo Yoshihide, les compositeurs français Lionel Marchetti ou Luc Ferrari, le saxophoniste Akosh S, l’ex Einsturzende Neubauten FM Einheit ou ce très cher Christian Fennesz.

par Olivier Lamm ©The Drone